Mes publications

A deux pas de la majestueuse Notre Dame, dans la petite rue de Pontoise, se cache un petit bijou s’appelant Inagiku – l’un des rares Teppan-Yaki de Paris. Cette technique qui consiste à « griller sur une plaque en fer » (traduction française du mot) toute sorte de viandes, poissons et légumes, fait partie de la cuisine japonaise devenue moderne après les années 40.

D’ailleurs, dire simplement « la cuisine » ne suffit pas. Il s’agit d’un moment convivial, d’une tradition, et d’un vrai spectacle culinaire s’offrant aux yeux de chaque gastronome patientant pour son plat. Le chef, couteaux à la ceinture, se positionne à tour de rôle face aux tables. Se déroule alors, un moment spectaculaire – paré de ses ustensiles le maître Teppan-Yaki coupe, taille et grille sur la plaque les mets crus qui se transforment sous ses doigts habiles en de délicieux plats. Ces derniers, par un exercice de voltige, sont littéralement jetés avec agilité dans les assiettes de chaque convive. Prenez garde tout de même à bien disposer votre serviette tablier !

Passons maintenant à la dégustation des plats. Les crudités restent croquantes, le canard légèrement rosé et infiniment tendre, le saumon fondant, le poulet succulent…

Les aliments sont cuits très peu de temps à haute température, ils gardent ainsi leurs valeurs nutritives, leur saveur, le goût et une belle consistance. C’est donc dans un « fast-food » très sain que nous nous trouvons. Cependant, ne vous attendez pas à partir rapidement. Le service vous laisse le temps de savourer les amuse-bouches, les entrées (prenez la célèbre soupe Miso ou le potage maison !) et d’observer le spectacle se déroulant autour de vous.

L’unique petit bémol concerne les desserts. La grande assiette gourmande, pourtant bien présentée, contient un pot de la crème chantilly, une minuscule salade de fruits, deux morceaux assez gras de fruits frits et une boule de glace au thé vert un peu fade. Bon, on ne va pas dans un Teppan-Yaki pour découvrir les spécialités sucrées, j’imagine.

Concernant l’ambiance et le décor, on peut dire qu’Inagiku se singularise là encore des habituels restaurants japonais. Vous prenez place au cœur d’une jolie salle marbrée et intime qui englobe une petite dizaine de tables larges spécialement dédiées à l’art culinaire du Teppan-Yaki. Enfin, question budget, les prix sont abordables, les menus varient de 29 à 73 euros. A la carte vous y trouverez de nombreuses entrées et plats variés ; pour une cuisson Teppan Yaki, il faut compter au minimum une vingtaine d’euros.

Inagiku

14 rue de Pontoise

75005 Paris

01.43.54.70.07

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :