Mes publications

Randonnées pédestres

Introduction

La randonnée en Ardèche, ce sont 6 000 km de chemins, dont 600 km de sentiers de grande randonnée dits GR. Il existe donc de très nombreuses possibilités de balades en famille. Rappelez-vous que la plupart des chemins de randonnée sont des propriétés privées. Respectez-donc toutes les règles afférentes. Nous allons vous faire maintenant visiter avec nous plusieurs endroits vraiment époustouflant de beauté et de tranquillité.

Le GR-4

Ce chemin de randonnée relie l’Atlantique à la Provence. Il traverse l’Ardèche, depuis les monts d’Auvergne jusqu’à Pont-Saint-Esprit dans la vallée du Rhône, en longeant les gorges du Chassezac et celles de l’Ardèche. Il passe notamment en plein centre du magnifique village de Labastide de Virac.

Vous trouverez régulièrement des panneaux spécifiques indiquant les directions ainsi que les distances vous séparant des différents points de ce chemin de grande randonnée. Garrigues, oliviers, champs de lavande et senteurs méditerranéennes sont le décor de cette partie du parcours. Ce chemin donne par endroit de très belles vues sur les Gorges de l’Ardèche, notamment en faisant quelques détours par des traverses.

Le hameau des Crottes : Le nom provient d’un mot grec qui signifie cave, caverne ou trou et qui a aussi donné le mot crypte. Il existe de très nombreux lieudits en France qui porte ce nom dont l’étymologie est grecque. Le chemin de randonnée passe aussi par le Mas de Serret. N’y manquez pas l’impressionnant belvédère qui surplombe l’Ardèche. Si vous êtes courageux, vous pourrez également continuer jusqu’à la sortie des Gorges et visiter le superbe village d’Eguèze,

Le Canyon du Rieusset

Partant des hauts de Salavas, le canyon du Rieusset est époustouflant de beauté. Quand il est à sec, c’est-à-dire presque tout le temps, comme son nom l’indique, il est alors praticable jusqu’à son embouchure dans l’Ardèche. A un ensemble de cailloutis, succède une zone de marmites, chacune débouchant dans sa voisine par un passage plus étroit. Chaque marmite est en fait creusée par le mouvement de l’eau qui entraîne des galets dans un mouvement circulaire et abrasif.

Les marmite aux couleurs ocre-jaune marmites sont de toutes les tailles, de quelques dizaines de centimètres à plusieurs mètres de large et de profondeur. On trouve fréquemment dans leur fond les galets responsables de cette érosion. Le Colorado de l’Ardèche. Tel est le nom que l’on pourrait donner à ce superbe petit canyon. Sur quelque 3 kilomètres et une centaine de mètres de dénivelé ce petit parcours offre une très agréable récréation méridionale aux senteurs de thym et à la musicalité des cigales. Le spectacle est un vrai régal.

Prévoyez d’emmener de l’eau potable. Il fait très chaud à l’intérieur du canyon. Le passage est parfois délicat avec certaines marmites remplies d’eau, il y en a une ou deux, juste avant le confluent avec l’Ardèche. Si vous n’avez pas envie de vous jeter dans une eau stagnante, utilisez les chemins dérivatifs balisés. Attention toutefois, d’une part, ce canyon n’est pas accessible à tous. Par ailleurs, pendant ou après un épisode orageux, ce canyon peut se révéler impraticable, voire dangereux. Les rochers peuvent en effet devenir très glissants par temps humide et il est préférable de ne pas se faire coincer dans la rivière quand le niveau d’eau monte très rapidement. A la sortie du canyon, vous pourrez vous jeter directement dans l’Ardèche afin de vous rafraichir au milieu des canoës. Vous pourrez aussi déguster une boisson fraiche bien méritée au camping du coin. Sur le chemin du retour, prenez le temps de visiter l’intérieur du vieux village de Salavas.

Le Cirque de Gaud

Sur la route d’Orgnac, environ 1km après Labastide de Virac, prenez sur votre gauche en direction du Mas de Serret où vous pourrez garer votre véhicule. Continuez à pied sur 1km un chemin forestier sur votre gauche jusqu’à ce que vous arriviez au bord des falaises de l’Ardèche. Ce sentier ombragé, très agréable et facilement praticable permet, en une petite demi-heure, de descendre les 200m de dénivelé jusqu’au fond des gorges. On arrive au niveau du rapide du Figueras, où vous trouverez une très grande plage de sable et de galets, endroit idéal pour un pique-nique.

Quelques centaines de mètres plus en amont, la source de la Dragonnière qui coule directement dans la rivière. Vous êtes au cœur de la Réserve des Gorges de l’Ardèche. Pensez toujours à respecter scrupuleusement l’environnement ainsi que la réglementation spécifique à cette réserve. 500 mètres plus loin, nous arrivons en suivant la rivière au Bivouac de Gaud.

Le Château de Gaud, ressemble à une maison bourgeoise, la première tour date du temps des croisades. Partagé entre les habitants en 1789, il est maintenant propriété du Conseil General de l’Ardèche depuis 1980, et sert notamment au développement d’activités pédagogiques dans la réserve naturelle des Gorges. La remontée, comme vous pouvez vous en douter, est nettement plus fatigante que la descente.

 Le tour du Saleyron

Au départ de Labastide de Virac, vous longez une ancienne plantation d’oliviers puis, après une petite montée caillouteuse, de vieux enclos dont les murets sont envahis par la végétation. Le parcours est balisé et vous permet de faire le tour de la colline dominant le village. Vous marcherez les mains dans les poches, à travers la garrigue, les éboulis, les pierriers, les lichens qui poussent sur les arbres dans le fond de la vallée et le chant des cigales.

Là où il y a de l’eau, il y a de la vie. Quelques grenouilles servent de repas occasionnel à des couleuvres, lesquelles nourrissent le circaète aussi nommé aigle des serpents. Il est très rare d’apercevoir un serpent. La couleuvre totalement inoffensive ici filmée a été trouvée morte sur une route et replacée dans son milieu pour pouvoir vous être montrée.

Le Gour de Sompe

Très méconnue, presque jamais indiquée sur les cartes ou sites recommandés pour les touristes, cette petite vallée avec une superbe rupture de pente est pourtant magnifique et très facile d’accès. Une centaine de mètre avant d’arriver, commencez à descendre sur votre droite directement dans le lit du ruisseau qui est quasiment toujours à sec. Après environ 300 mètres sans difficulté, vous découvrirez une chute d’une vingtaine de mètres et son gour en dessous. Un petit chemin assez raide mais praticable par temps sec permet d’accéder à ce gour où l’on peut voir évoluer de superbes libellules.

Quand l’évaporation n’a pas été trop forte, on trouve encore dans le lit du ruisseau quelques flaques d’eau où la vie reste précaire mais visible. De nombreux insectes aériens et aquatiques et des batraciens viennent y trouver l’eau dont ils ont besoin pour survivre. Sur le retour, visitez le vieux village de Lagorce dont la plupart des calades ne sont accessibles qu’à pied.

Les Dolmens

Un dolmen est un monument érigé par les hommes, généralement au cours de la préhistoire, et constitué d’une ou plusieurs grosses dalles de couverture posées sur des pierres verticales qui lui servent de pieds. Le tout était, originellement, recouvert, maintenu et protégé par un amas de pierres et de terre nommé tumulus. Il y a plus de 500 dolmens recensés sur tout le département de l’Ardèche

Dans leur état actuel de dégradation, les dolmens se présentent souvent sous l’apparence de simples tables dont le remblai a été érodé au cours des siècles. Même s’il reste encore une part de mystère sur ces mégalithes et sur leurs bâtisseurs, il est acquis qu’il s’agit là de monuments funéraires collectifs, vieux de quelques 4 à 5000 ans, ce qui nous ramène à la fin du Néolithique, plus communément appelé Age du cuivre.

© Aja Barbo Gruden
Ardèche, janvier – décembre 2010
Texte de la voix off pour le DVD
« Les Gorges de l’Ardèche et l’Ardèche Méridionale »
Voir les autres vidéos sur : www.ardechevideo.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :