Mes publications

Réalisateur : Radu Muntean
Acteurs : Mimi Branescu, Mirela Oprisor, Maria Popistasu
Titre original : Marti, Dupa Craciun
Genre : Drame roumain
Durée : 01h39min
Année de production : 2009

1ere scène : Introspection dans la chambre des amants.
Paul et Raluca, son amante.
Nudité, intimité, très décomplexé, très naturel.
2eme scène : Les achats de Noël.
Paul et Adriana, sa femme.
Banalité, complicité, très tranquille, très habitué.
Elément de déclenchement: Croisement inattendu des forces.
Paul et Adriana et Mara, leur fille.
Et Raluca, dentiste.
Ignorance et naïveté contre chocs, stress et surprise.
Top : Les aveux.
Paul et Adriana, couple détruit.
Colère, orgueil, jalousie, violence sensuelle et finalement tristesse.
Fin : La soirée de Noël.

Le scénario simple d’un triangle amoureux classique semble banalisé par le caractère plutôt ordinaire des protagonistes. Dépourvu de violence et de clichés, ce film du réalisateur roumain Radu Muntean comporte nombre de scènes intimes, de moments de vulnérabilité, de sensibilité, de souffrances cachées, d’inquiétudes, de douceur. Souvent filmées en caméra rapprochée et cadres lent, les scènes nous font percevoir finement les chagrins ou passions des protagonistes.

Les intimités quotidiennes de la vie conjugale aussi bien que la passion née de la vie adultère sont présentées sous un angle neutre, sans préjugés, mais plein de finesse. Le film aborde une situation que de nombreux couples ont vécue. C’est un réalisme intime, un chuchotement, un tournoiement naturel des sensations, sans excès, sans extrêmes. Il n’y a pas de héros ni de méchants. Tous les personnages sont délicieusement humains, avec leurs qualités et leurs faiblesses.

Raluca aime, mais doit gérer le poids de la responsabilité d’une autre famille qu’elle est en train de briser. Elle souffre en silence. Paul est amoureux, le reconnait, et souffre de culpabilité. Adriana aime son mari, mais ne peut accepter la trahison, donc est voué à la souffrance également. Muntean nous dépeint un monde racinien doté d’une certaine fatalité. La fin n’est pas un happy end. Paul, aimant les deux femmes, perd la première et on peut supposer qu’il perdra aussi la seconde. L’absence physique de Raluca dans la dernière partie du film invite à penser à ce dénouement désastreux possible. L’épouse est extraordinaire dans son orgueil blessé, puis dans sa résignation et dans son organisation conséquente.

La fin amère met en exergue la lourdeur des conséquences de la situation ainsi que son caractère probablement irréversible. On a le pressentiment qu’au final, chacun se retrouvera seul – infiniment seul avec ses souvenirs.

Synopsis du film sur le site d’AlloCiné :

« Paul et Adriana sont mariés depuis dix ans et ont une petite fille de 8 ans, Mara. Depuis six mois, Paul entretient une liaison extraconjugale avec Raluca, dentiste. Paul, qui essaie de partager les quelques jours précédant Noël entre Raluca, la recherche des cadeaux et les soirées en famille, décide de faire une dernière visite avec Mara au cabinet de Raluca. Un imprévu dans l’emploi du temps d’Adriana fait que les deux femmes se rencontrent pour la première fois. Sans donner lieu à une confrontation, cette rencontre met Paul face à un choix difficile. »
http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=180429.html

Réalisateur :
www.toutlecine.com/star/0023/00230547-radu-muntean.html

Bande annonce :
www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19175634&cfilm=180429.html

© Aja Barbo Gruden
Paris, le 11 novembre 2010
dans la collection : « les plus beaux films 2010 »

Publicités

Commentaires sur: "Cinéma: Mardi après Noël (Radu Muntean)" (1)

  1. Cet article est très bien écrit et m’a donné envie d’aller voir ce film.
    Sa relecture après avoir vu le film confirme mon impression: très beau film et très bel article sur le film. A lire et à voir.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :